Thomas Langlois, artiste multi

J’ai rencontré Thomas dans la salle de classe de ma blonde. La deuxième fois que je l’ai vu, il enflammait une scène. Je n’avais jamais assisté à un show de slam auparavant, et je ne connaissais le mot « slam » qu’associé à Grand Corps Malade.

Thomas Langlois, créateur d'OVNI
Thomas Langlois, créateur d’OVNI

Thomas vous explique ici ce qu’est le slam, une discipline, ou plutôt un cadre qui lui permet ses performances polymorphes, chargées d’émotions et de sens.

Motivé par ce premier spectacle, je suis donc allé à plusieurs autres soirées slam, soirées au cours desquelles j’ai été confronté à des personnes/personnages interpellants, à des textes forts et surtout à une grande diversité et liberté d’expression.

Pas seulement sur le fond, qui parfois est accessoire (qui aurait cru que je dirai ça un jour…), mais surtout sur la forme. Comme en arts plastiques, le sujet est important, mais c’est l’expression, le traitement, le cadrage, la touche qui fait qu’un Rembrandt est un Rembrandt. Et en soirée slam, j’ai pu voir des expressions singulières, propres à chaque participant. Quant aux apparitions de Thomas, c’est du Rembrandt en tabarnac.

pete-toi-face-dans-ton-bocal-900
Pète-toi ‘a face dans ton bocal

Passionné par le théâtre, le spectacle, la poésie, et conscient du fossé qui s’est creusé entre certains arts de la scène et la société, Thomas a entamé un doctorat de recherche-création en arts de la scène et de l’écran pour expérimenter in vivo (in utero ?) de nouvelles formes d’expression théâtrale et spectaculaire.

Impliqué (le mot est faible) dans le milieu du spectacle au sens large (du slam à la performance expérimentale, de la création à la diffusion en passant par la mise en scène ou l’animation), vous retrouverez son nom dans de nombreux collectifs et associations :

  • JokerJoker, diffuseur d’arts performatifs dont la philosophie est inspirée du code d’éthique des hakers. Je cite ici le code de JokerJoker :

On peut créer l’art et la beauté partout.

L’art est fait pour changer la vie.

L’accès à l’art – et à tout ce qui peut nous apprendre comment le monde fonctionne vraiment – devrait être illimité et total.

L’art devrait être accessible à tous.

Méfiez-vous de l’autorité. Encouragez la décentralisation.

Les artistes devraient être jugés selon leurs œuvres, et non selon des critères qu’ils jugent factices comme la position, l’âge, la nationalité ou les diplômes.

faut-qujaprenne-a-maimer-900
Faut qu’j’apprenne à m’aimer

La place me manquerait si j’avais l’ambition de faire mention de toutes ses participations et de tous ses projets solo, même si on ne peut pas manquer sa participation régulière aux shows de slam québécois, ou son spectacle solo « Carnaval Carnivore » que j’ai manqué (hélas).

Parmi tous ses engagements, il ne restait pas beaucoup de temps pour organiser une séance de prise de vue. J’ai naïvement proposé une séance en soirée, même tard. Du coup, ça a été tard. Les photos que vous voyez ont été prises à 2 h du matin. Une expérience inoubliable pour moi. Merci Thomas !

Suivez Thomas Langlois sur Facebook, mais suivez surtout cet OVNI in vivo!


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s